Ecoutez cet article

A l’issue d’une audience à Paris avec le président de la République Félix Tshisekedi, Kristalina Georgieva, Directrice Générale de Fonds monétaire international (FMI), a décidé d’injecter des réserves à la RDC.

C’est une grande addition de 1,5 milliard de DTS pour la République Démocratique du Congo. C’est une addition des réserves.

Elle précise que dans les « 650 milliards de dollars mis en place pour tous les pays du monde », soutien financier du FMI dans le cadre de son programme triennal encore en discussion au G20, « l’idéal serait que l’Afrique puisse en obtenir une trentaine de milliards ».

1,5 milliards de dollars de programme avec la RDC

La directrice générale qui rassure avoir eu que « une très bonne discussion avec le président (Félix Tshisekedi) », promet pour juillet 2021 un programme avec la RDC d’une enveloppe de 1,5 milliard de dollars américains.

« Les discussions pour la mise en place de ce programme avance très très bien. L’objectif est de soutenir l’économie, l’éducation… et les infrastructures de la RDC ».

Avec le Chef de l’État Congolais, « nous avons parlé de gouvernance, de lutte contre la corruption, de nécessité d’augmenter des revenus et des réserves ».

Kristalina Georgieva constate également que la RDC a fait beaucoup de progrès dans (ce qui avait été décrit comme) priorités du gouvernement. Et ce, malgré la crise de Covid.

Elle se dit certaine que le gouvernement va atteindre les objectifs qu’il s’est assigné.

24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici