Accusé de viol, le vice-gouverneur de l’Equateur transféré à Kinshasa

Ecoutez cet article

Arrêté à Mbandaka le 1er avril, Taty Bikamba, vice-gouverneur de l’Equateur, a été transféré mercredi 4 avril à Kinshasa à la cour suprême de justice. Selon Radio Okapi, l’incriminé est poursuivi pour viol et harcèlement sexuel sur une étudiante à l’ISP/Mbandaka. Selon les témoignages rapportés par la même source, le vice-gouverneur avait invité le 31 mars dernier la jeune fille, son étudiante, dans un hôtel. C’est là qu’il va abuser d’elle, sous les effets des produits somnifères.

« Comme la fille tardait à reprendre conscience, le vice-gouverneur, va appeler son oncle, qui est médecin, pour venir la chercher. Les tests à l’hôpital auraient révélé qu’elle était hypnotisée et violée », rapporte la radio onusienne.

Tathy Bikamba et ses conseils nient les faits et parlent d’un montage grossier.

Il a été arrêté sur décision du conseil de ministre du gouvernement provincial et du comité local de sécurité de l’Equateur.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici