Écoutez cet article

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Denis Kadima Kazadi, a eu une séance de travail ce mercredi 16 février 2022 avec Jules Alingete, inspecteur des finances chef de service à Kinshasa dans son bureau de travail.

Leurs discussions étaient axées sur les modalités pratiques d’encadrement et d’accompagnement de la centrale électorale par l’Inspection générale des finances (IGF).

L’objectif est de garantir une bonne gouvernance des ressources financières allouées à cette institution d’appui à la démocratie.

« Nous venons d’avoir une séance de travail avec le président de la CENI autour des modalités d’encadrement et d’accompagnement de l’IGF au profit de la Centrale électorale de notre pays sur les opérations financières. Déjà, il y a trois mois, nous avons été saisis par le bureau de la Ceni qui avait souhaité avoir un accompagnement de l’IGF. Mais, à l’époque, compte tenu de tout ce que nous avions comme travail à faire, nous avons convenu de le faire un peu plus tard », a indiqué Jules Alingete.

Selon la même source, il y a une bonne compréhension mutuelle pour le déroulement de la mission de l’IGF au sein de la CENI.

« Au regard de l’actualité brûlante, le président Denis Kadima a réitéré rapidement sa demande pour que cet accompagnement se fasse maintenant dans le seul but de garantir la transparence de toutes les opérations financières que la CENI va devoir engager. Il y a eu une très bonne compréhension mutuelle sur le déroulement de cette mission de l’IGF », a poursuivi l’inspecteur des finances chef de service à l’IGF.

Par la même occasion, Jules Alingete a rappelé que « la loi portant organisation de la CENI prévoit qu’à la fin du cycle électoral la Cour des comptes puisse procéder à un audit interne en vue de faire rapport au Parlement et au président de la République.

Mais, a-t-il souligné, pour garantir la bonne gouvernance des ressources financières mises à sa disposition par le gouvernement aux fins d’organiser les élections, le bureau de la CENI a souhaité se faire régulièrement accompagner par l’IGF.

Africa 24 sur 24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici