Écoutez cet article

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) se montre prudent après l’annonce de la désignation du candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la prochaine présidentielle.

« La bataille est gagnée à ce stade, cependant le combat pour la démocratie continue. Beaucoup de choses restent à faire. Vous savez que la répression se poursuit, la machine à voter sans consensus est encore-là, le fichier électoral n’est pas encore nettoyé selon les recommandations de la francophonie, les mesures de décrispations ne sont pas appliquées, etc. A ce stade, nous recommandons la prudence. Nous voulons un processus électoral crédible », a dit à actualite.cd, Jonas Tshiombela, chargé de communication du CLC.

Il annonce également une communication le 9 aout « pour donner une orientation à la communauté parce que, dit-il, la lutte pour la démocratie continue ».

Emmanuel Shadary Ramazani a été désigné comme le président du FCC ce mercredi 8 août 2018 au dernier jour de l’opération des dépôts des candidatures.

deskeco

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici