La révélation a été faite hier, lundi 2 avril 2018, à la Fikin, par le Secrétaire permanent Emmanuel Shadary devant les militants du Mont-Amba.

Par ailleurs, Fatouma Djuma désignée à la tête de l’Exécutif provincial du Mont-Amba.

Il a fallu attendre l’ultime étape de la tournée kinoise du Secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) pour en savoir un peu plus sur les intentions du parti présidentiel dans les prochains jours.

Entre deux déclarations pour galvaniser les nombreux militants qui ont pris d’assaut la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN), Emmannuel Shadary a lâché que son parti tiendrait son Congrès dans les jours qui viennent pour fixer l’opinion sur son avenir. Ces assises n’auront rien de routinier. Premièrement parce que le PPRD est en pleine mutation.

D’un parti managé par un Secrétaire général sous l’autorité de son initiateur, la formation de l’avenue Pumbu va devenir un mouvement dirigé par un président assisté d’un vice-président.

Deuxièmement, et sans doute le plus important, de ce congrès naîtra le candidat à l’élection présidentielle de décembre prochain. Le Raïs Kabila étant constitutionnellement hors course, toute l’opinion nationale et internationale est intéressée à savoir qui représentera le parti phare de la Majorité sortante à cette présidentielle. En d’autres termes, qui sera le dauphin de Joseph Kabila. C’est là que sans doute les Romains vont s’empoigner, car dans la kabilie, beaucoup piaffent d’impatience de devenir Calife à la place du Calife.

Reste que ce congrès annoncé pour les prochains jours devrait survenir après celui du principal parti de l’opposition, à savoir l’UDPS. Là aussi, toutes proportions gardées, il était question de désigner le successeur de la figure mythique de ce parti. C’est chose faite avec la brillante élection de Fatshi.

Au PPRD, il s’agira de désigner ou d’élire, c’est selon, le successeur de l’initiateur de la figure tutélaire de ce parti.

LA MACHINE ELECTORALE PPRD-KINSHASA INSTALLEE

On rappelle que le Secrétaire permanent du parti présidentiel a bouclé hier, lundi 2 avril, par un meeting à la Foire internationale de Kinshasa, district du Mont-Amba, la tournée kinoise débutée il y a plus d’une semaine par la Tshangu. A l’instar des autres districts, en l’occurrence Tshangu, Funa et Lukunga, Emmanuel Shadary a installé les nouveaux dirigeants au niveau provincial et dans des communes du Mont-Amba. Le nouveau comité exécutif du Mont-Amba sera présidé par une dame, Fatouma Djuma. L’objectif reste le même, préparer les élections du 23 décembre prochain que le parti présidentiel a à cœur de remporter haut la main.

Au cours de ce grand rassemblement du parti présidentiel à la FIKIN, le Secrétaire permanent Sahadary a demandé aux militants du Mont-Amba de faire de leur terroir un bastion du PPRD. “Les gens ne cessent de dire que Mont-Amba est acquis à l’opposition. Il faut alors reprendre le contrôle de Mont-Amba qui doit nous appartenir”, a déclaré Emmanuel Shadary.

Le Secrétaire permanent précise, en outre, que le prochain congrès du PPRD se tiendra à Mont-Amba. Un district qui compte cinq communes, à savoir Limete, Lemba, Matete, Ngaba et Kisenso.

Didier Kebongo
Forum des As

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici