Ecoutez cet article

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, a interpellé les jeunes ce dimanche 25 mars 2018 à l’occasion de la messe dite des rameaux.

L’archevêque de Kinshasa a demandé aux jeunes de dépasser le stade de la critique et de s’impliquer dans tous les secteurs de la vie du pays.

« Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains. L’avenir du pays vous appartient. Certes, vous avez le droit de reprocher aux aînés et aux hommes politiques d’avoir sacrifié votre génération. Vous avez raison de reprocher aux politiciens et à la classe dirigeante de notre pays d’avoir échoué. Mais qu’entendez-vous faire pour redresser la barre ? Le pays a besoin de vous dans les secteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle, religieuse. Etes-vous prêts prendre en mains les destinées de la nation et à assumer vos responsabilités ? », a-t-il dit du haut de ses 78 ans.

Face aux fidèles catholiques venus nombreux au Stade Tata Raphaël, il a également interpellé les jeunes de la diapora.

« Qu’entez-vous faire ? Que de jeunes cadres universitaires brillants et capables préfèrent rester en Europe ou en Amérique, pour un attendre que d’autres remettent le pays sur les rails afin qu’ils viennent ensuite cueillir les fruits des peines et des sacrifices, des risques et de la sueur des autres Dans un autre ordre d’idées, combien de jeunes font des enfants dont ils abandonnent le charge aux parents ? Que de jeunes, beaux et forts, restent à la maison, attendant qu’un autre leur trouve en emploi », a-t-il ajouté.

Le dimanche des Rameaux est dans le calendrier liturgique chrétien le dimanche qui précède le dimanche de Pâques et qui marque l’entrée dans la semaine sainte. Il célèbre l’entrée de Jésus à Jérusalem.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici