Ecoutez cet article

En RDC, la désignation des animateurs de la centrale pose un sérieux problème. Hormis la majorité au pouvoir, le reste des composantes ne jure que par le consensus avant d’envoyer leurs délégués à la CENI.

C’est le cas du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila qui, dans une déclaration, conditionne la désignation de ses délégués à la CENI ainsi qu’à la Commission Paritaire de l’Assemblée Nationale que quand le consensus demandé aura été trouvé.

« Ce n’est que quand le consensus demandé aura été trouvé, que le FCC désignera ses représentants à la CENI et, subséquemment ses délégués à la commission paritaire », peut-on lire dans la déclaration consultée par 24H.CD.

Sachez que le consensus est demandé par Lamuka, le FCC ainsi que l’église catholique et l’église du christ au Congo.

Olivier Rolland Tshimanga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici