Ecoutez cet article

En République Démocratique du Congo, le président Félix Tshisekedi a confirmé l’investiture de Denis Kadima à la tête de la commission électorale. Sa désignation est catégoriquement rejetée par les Églises catholique et protestante, qui l’accusent d’être trop « proche » de Félix Tshisekedi.

Les partis d’opposition se disent mécontents notamment Ecide de Fayulu, nouvel élan de Muzito , FCC de Joseph Kabila. L’allier de Félix Tshisekedi , Moïse Katumbi n’est pas également d’accord de l’entérinement de Denis Kadima et tout son bureau par le chef de l’État.

Dans une déclaration commune rendue publique le dimanche 24 octobre 2021, Katumbi, Kabila , Fayulu, Muzito et CLC estiment que le consensus est la seule voie gage de confiance entre les parties prenantes aux scrutins face à la volonté de l’administration de Tshisekedi de prendre le pays en otage en refusant une CENI indépendante.

« Dans l’intérêt supérieur de la Nation et pour sauver les acquis de la démocratie malgré nos différences, décidons d’unir nos forces en vue d’obtenir par tous les moyens légaux l’adoption consensuelle d’une loi organique sur la CENI et la loi électorale pour l’organisation des élections crédibles, libres, transparentes, incluses et apaisées conformément à la Constitution », lit-on dans ce document signé notamment par Marie-Ange Mushobekwa (FCC), Devos Kitoko (ECIDé), Blanchard Mongomba (Nouvel Élan) et Papy Mbaki (Ensemble pour la République).

Ces forces politiques et sociales annoncent des grandes actions citoyennes à travers l’étendue du pays pour une CENI dépolitisée, indépendante et non instrumentalisée en vue de la tenue des scrutins crédibles, transparentes et apaisés.

Elles accusent le pouvoir d’avoir fait le forcing en mettant en place une CENI à ses ordres en violation de la Constitution et des règles parlementaires. Face à cette réalité, elles appellent le peuple congolais à se lever pour faire échec à la caporalisation de la centrale électorale.

Signalons que la nouvelle équipe de la centrale électorale va prêter serment ce mardi à la Cour constitutionnelle.

Abed Masiri
Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici