Ecoutez cet article

Son allocution est attendue, très attendue même. Selon le porte-parole du gouvernement, Félix Tshisekedi devrait s’adresser à la nation dans les « prochaines heures », sans trop de précisions.

Alors que la situation épidémique dans le pays est très alarmante avec le nouveau coronavirus, les congolais restent suspendus aux lèvres du président qui doit annoncer d’ « importantes mesures » pour limiter la propagation de la maladie.

Fermeture des frontières

Parmi les 7 cas jusque-là dépistés positifs par le laboratoire national, tous ou presque ont séjourné en France, l’un des foyers de l’épidémie en Europe. Le gouvernement qui s’est réuni en urgence mardi dans la soirée a pris des mesures pour empêcher l’accès au territoire congolais aux voyageurs en provenance des pays contaminés. Félix Tshisekedi devrait annoncer dans son allocution la suspension de vols internationaux venant des pays en épidémie ou encore la fermeture des frontières terrestres avec des pays voisins, également touchés.

LIRE AUSSI: RDC: voici les cinq mesures prises pour lutter contre le coronavirus

D’autres mesures de prévention pourront concerner les rassemblements en lieux publics qui seront interdits. Il s’agira de fermer les écoles, les universités et interdire des cultes. Le mouvement des populations à l’intérieur du pays est aussi concerné. Pour limiter la contamination, le gouvernement envisagerait de suspendre pendant un temps des voyages en provinces. La réunion d’urgence présidée par Félix Tshisekedi a pris des dispositions en ce qui concerne la prise en charge des personnes contaminées et la sensibilisation de la population.

Pour rappel, le nombre de personnes contaminées a presque doublé en deux jours. Le pays est passé de 4 à 7 cas diagnostiqués positifs. Tous les malades ont séjourné en Europe. À travers le monde, l’épidémie qui touche près de 145 pays a fait plus de 7.000 victimes dont 3.000 en Chine, pays où l’épidémie avait été découverte en décembre.

Cas-Info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici