Ecoutez cet article

Le président Félix-Antoine Tshisekedi s’est encore une fois prononcé sur le projet de construction du pont route rail entre Kinshasa-Brazzaville. Il a affirmé que la réalisation de cette infrastructure dépend des préalables posés par la RDC, dont la construction du port en eaux profondes de Banana, dans le Kongo Central.

Le chef de l’Etat congolais s’est exprimé ainsi, en réponse à une question posée par la presse brazzavilloise, au cours d’une interview hier jeudi 16 septembre, avec le président Denis Sassou Nguesso, au Palais de la nation peu avant le retour de ce dernier à Brazzaville.

« La réalisation de ce projet dépend des préalables posés par la RDC auprès des réalisateurs, à savoir la construction du port en eaux profondes Banana, dans la province du Kongo-Central. L’un n’ira pas sans l’autre», a indiqué Félix-Antoine Tshisekedi.

Le président Sassou Nguesso a, pour sa part, salué la qualité des relations entre son pays et la RDC. Il a affirmé que les relations bilatérales entre ces deux États les plus rapprochés du monde sont exemplaires.

«J’ai échangé avec le futur président de l’Union Africaine sur les grands dossiers politiques, économiques et sociaux. En ce qui concerne les relations entre les deux États voisins liés par la géographie et l’histoire, elles sont exemplaires», a-t-il déclaré.

Le Président Denis Sassou Nguesso a saisi cette occasion pour remercier son homologue Felix Tshisekedi Tshilombo pour le soutien, la sollicitude et la solidarité qu’il lui a exprimés au moment de la douloureuse épreuve du décès de Germaine Djembo, sœur de son épouse Antoinette Sassou Nguesso.

Bien avant cette interview, les deux chefs d’État ont eu à échanger sur plusieurs questions d’actualité qui concernent tant les deux pays voisins, de manière particulière, que le continent africain en général.

«En ma qualité de Président du Comité de Haut niveau de l’Union Africaine, j’ai aussi échangé avec le Président Felix Tshisekedi sur les grands dossiers comme le conflit lybien», a affirmé Sassou Nguesso.

Le président de la République du Congo était à Kinshasa depuis le lundi 14 septembre dans la soirée. Il est venu assister aux funérailles de sa belle-sœur Germaine Djembo, décédée en France à l’âge de 75 ans.

Après une messe d’action de grâce le mardi 15 septembre à la cathédrale Notre Dame du Congo, à laquelle ont participé plusieurs personnalités des deux Congo, la dépouille de Germaine Djembo a été inhumée dans la stricte intimité familiale au cimetière Nécropole de la N’sele, dans la partie Est de la capitale rd congolaise.

Orly-Darel NGIAMBUKULU
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici