Le projet de pont route-rail entre Kinshasa et Brazzaville qui semblait enterré de manière épisodique a ressurgi de plus belle. La question a été soulevée lors des entretiens à Kinshasa entre Félix Tshisekedi et Denis Sassou Nguesso. Pour Fatshi, sa réalisation dépend des préalables posés par la RDC, notamment l’importance de la finalisation du port en eaux profondes de Banana.

FORUM DES AS titre en manchette que devant Sassou, Fatshi persiste : le port en eaux profondes de Banana d’abord. Selon le quotidien de Limete, le président Félix-Antoine Tshisekedi s’est encore une fois prononcé sur le projet de construction du pont route rail entre Kinshasa-Brazzaville. Il a affirmé que la réalisation de cette infrastructure dépend des préalables posés par la RDC, dont la construction du port en eaux profondes de Banana, dans le Kongo Central.

Le chef de l’Etat congolais s’est exprimé ainsi, en réponse à une question posée par la presse brazzavilloise, au cours d’une interview hier jeudi 16 septembre, avec le président Denis Sassou Nguesso, au Palais de la nation peu avant le retour de ce dernier à Brazzaville, écrit FORUM DES AS.

Et le quotidien de poursuivre, la réalisation de ce projet dépend des préalables posés par la RDC auprès des réalisateurs, à savoir la construction du port en eaux profondes Banana, dans la province du Kongo-Central. L’un n’ira pas sans l’autre.

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE note également que les grands dossiers de l’heure au menu d’un échange entre le Président Félix Tshisekedi et son homologue du Congo/Brazzaville. Et l’ACP de rapporter que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé avec son homologue du Congo/Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, sur les grands dossiers de l’heure, peu avant de reprendre son hélicoptère pour regagner son pays.

Répondant à la presse brazzavilloise sur le projet pont route-rail entre Kinshasa et Brazzaville, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a affirmé que sa réalisation dépend des préalables posées par la RDC auprès des réalisateurs de ce projet à savoir la construction, dans le même temps, du port en eaux profondes à Banana en RDC…

L’AVENIR ajoute que Tshisekedi reste ferme : la construction du pont route-rail est liée à celle du port en eau profonde de Banana. La quotidien de l’avenue Bas-Congo fait savoir que Félix Tshisekedi a insisté sur le fait que ce rêve de grande importance pour les deux pays est particulièrement lié à celui du port en eau profonde de Banana, dans le Kongo central.

A en croire le tabloïd, les experts y travaillent sans relâche et que les choses sont très avancées de ce côté-là.

Sur un autre sujet, FORUM DES AS évoque une rencontre en perspective entre Tshisekedi et Kabila. Côté FCC, c’est Dieudonné Mwenze, l’un de ses communicateurs attitrés qui fait savoir que ce sont ces entités qui gèrent de fait les élections à la base et il n’est pas du tout indiqué qu’un seul camp de la coalition puisse en avoir le contrôle total seul, sans associer les autres partenaires comme c’est le cas avec ce projet de nomination du VPM Gilbert Kankonde.

Côté UDPS, c’est Me Peter Kazadi qui répond au FCC, sur ces questions précises de projet de nomination des Administrateurs de Territoires, des Maires et des Bourgmestres par un Arrêté du VPM Kankonde.

Pour lui, ce projet de nomination est de la seule compétence du ministre de l’Intérieur de par les textes régissant le fonctionnement du gouvernement. Il n’y a rien à redire à cet effet. En plus, il s’agit bien des fonctions administratives qui ne peuvent aucunement faire l’objet d‘un quelconque partage à la coalition en plus, ajoute-t-il, ils sont nommés à titre intérimaire même si Dieudonné Mwenze du FCC estime qu’en RDC les intérimaires sont des effectifs.

Raymond Okeseleke

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici