Ecoutez cet article

Martin Fayulu Madidi, président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) a, au cours d’un point de presse tenu ce jeudi 11 février 2021 à Kinshasa, remis en cause la fin de la coalition FCC-CACH.

Pour le coordonnateur de la coalition LAMUKA, qui répondait à une question à ce sujet, une marionnette restera une marionnette. L’ancien candidat à la présidentielle de décembre 2018 se demande par ailleurs si Félix Tshisekedi et Joseph Kabila se sont réellement séparés.

“Une marionnette reste une marionnette. L’Union sacrée est une deuxième grossesse. Qu’est-ce qui vous fait dire qu’ils se sont séparés? Il faut qu’on nous amène le deal de Kingakati”, a déclaré Martin Fayulu Madidi.

En outre, il a rappelé que la coalition LAMUKA n’est pas dans l’opposition. Il persiste et signe que l’actuel chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo n’avait pas gagné la présidentielle de décembre 2018.

« Nous avions dit que nous n’étions pas dans l’opposition, Monsieur Tshisekedi n’a pas été élu. Nous sommes dans la résistance pour restaurer la souveraineté du peuple (…) La résistance, c’est dénoncer le deal entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi », a-t-il martelé.

S’agissant de l’avenir de la coalition LAMUKA, M. Fayulu dit avoir constaté que les deux autres membres du présidium, à savoir Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, ont décidé de rejoindre l’Union sacrée de la Nation. Il rassure que la coalition demeure toujours “aux côtés du peuple” et que d’autre viendront y adhérer.

Jephté Kitsita
7sur7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici