Est-ce le début d’une précampagne durant cette période pré-électorale ? Non, rétorque le nouveau Secrétaire permanent du PPRD qui, le week-end dernier, a conduit une forte délégation de son parti à l’assaut de deux grandes communes du district de la Tshangu, entendre les municipalités de la N’sele et de Maluku. A ses yeux, l’heure est aux travaux de terrain et non pas aux discours de bureau.

C’est donc dans ce cadre qu’une matinée politique électrique a été tenue dans la commune de Maluku, district de la Tshangu, samedi 24 mars 2018, dans le but de revigorer la base du PPRD dans cette partie de la Ville-Province et, par ailleurs, présenter le comité fédéral et les comités communaux devant une foule immense. Dimanche 25 mars, après avoir passé la nuit à Maluku, Ramazani Shadary a organisé, à N’sele, une formation idéologique pour les nouvelles têtes couronnées du PPRD à la Tshangu. Cela, pour booster leur manière de consolider le Parti et, par conséquent, confirmer sa supériorité qui, à en croire Ramazani Shadari, va inévitablement se manifester lors de prochaines élections. Aux structures de base installées, le SP promet des moyens conséquents pour rafler tous les sièges Maluku et N’sele. Il promet donc la souffrance aux adversaires du PPRD. “Ils vont souffrir cette fois-ci…”, a-t-il soutenu sous les acclamations frénétiques de l’assistance.

Longtemps perçu comme bastion de l’Opposition, à Kinshasa, capitale de la RDC, le district de la Tshangu a été le premier coin ciblé par le nouveau secrétaire permanent du PPRD. Déjà, Ramazani Shadary, après sa nomination et la constitution de son gouvernement de combat au PPRD, avait annoncé les couleurs. L’heure, disait-il, n’était plus qu’aux discours mais aux travaux de terrain.

Présentant, puis installant le comité fédéral et les comités communaux du PPRD/Tshangu, devant près de 10.000 personnes selon les chiffres des services de la commune de Maluku, le samedi dernier, Ramazani Shadary a confirmé la ferme volonté du PPRD à gagner les élections à tous les niveaux lors de joutes électorales programmées pour ce 23 décembre 2018.

Point sur les “I”

A l’occasion de sa première sortie de terrain, samedi 24 mars, après son accueil et une marche lui imposée de force par la population avec ses six Adjoints ainsi que les membres du comité exécutif national, Emmanuel Ramazani, lors de son speech, a fait appel à son talent oratoire pour épater les nombreuses foules des militantes et militants ainsi que d’autres acteurs majeurs de la société civile de Maluku, en particulier, de la Tshangu, en général.

Abordant les questions d’actualité politique, il a invité la base du parti à se préparer aux élections et à les gagner à tous les niveaux. “Nous allons gagner ici et nous allons avoir tous les sièges ici. Car, Maluku est une commune totalement acquise au PPRD’’, a affirmé Ramazani Shadary avant de présenter, officiellement, les nouveaux animateurs des organes statutaires du parti. Notamment, le Secrétaire Exécutif Fédéral, Papy Empiana et les Exécutifs communaux.

Profitant de la circonstance, le Chef de l’Exécutif national du PPRD a exhorté ses camarades de revenir aux fondamentaux statutaires du PPRD notamment, les organes de base reconnus par les textes du parti en lieu et place des organes trop personnalisés. Le cas des cellules de base qui doivent être les socles de l’enracinement du parti présidentiel.

Soucieux de recueillir les doléances des membres du parti de cette partie de la ville-province, le Secrétaire Permanent du PPRD et sa suite y ont établi, pour plus de 24 heures, leur quartier général.

Saisissant cette opportunité, notables de Maluku, chefs coutumiers et leaders d’opinion et de la société civile en ont profité pour échanger avec la délégation du PPRD.

Carte sur table

Emmanuel Ramazani Shadary a taclé certains regroupements politiques dits “fantaisistes” qui se formeraient en dehors du pays avec des promesses de vendre le Congo à 100 milliards de dollars. Allusion faite sans détour au projet qualifié de ‘‘chimérique’’ de Moïse Katumbi à qui Ramazani Shadary a donné une leçon de l’état-civil sous les applaudissements de la foule.

« Nous allons vous soutenir à tous les niveaux, nous allons payer vos cautions et vous aurez l’argent pour bien mener votre campagne électorale, nous allons gagner les élections du 23 décembre à tous les niveaux », a-t-il déclaré.

S’agissant de la polémique autour de la nationalité de Moïse Katumbi, ainsi que de la rencontre de l’Afrique du Sud, le SP du PPRD estime que les Katumbistes sont dans une distraction. « Nous avons suivi que quelques individus ont lancé leur petite plateforme à l’étranger, qu’ils viennent ici, l’organisation c’est ici ; nous, nous organisons nos réunions ici… », a dit Ramazani Shadary. Et d’ajouter : « Est-ce que moi je peux aller en Italie annoncer ma candidature à la présidence de la République parce que j’ai acquis la nationalité italienne ? Italien depuis 2000, 17 ans, tu veux devenir président ici ? Jamais… », a-t-il laissé entendre sous une forte acclamation de l’assistance estimée à plus de 3000 personnes. R. Shadary a, par ailleurs, promis que son parti va mener la campagne cette fois-ci à l’Américaine.

« Ils vont souffrir cette fois-ci… », a-t-il conclu.

Formation idéologique

Après l’installation des animateurs des organes de base du PPRD à Maluku dans la Tshangu, le SP du PPRD, Emmanuel Ramazani a, dimanche, fait le déplacement pour la commune de la N’Sele, deuxième étape de sa mission d’itinérance à l’Est de Kinshasa. “Le parti cher à Joseph Kabila Kabange tient à démontrer sa supériorité numérique et stratégique pour gagner les élections à tous les niveaux”, confie les services de communication du PPRD. Dans le cadre du renforcement des capacités de ces animateurs des organes de base installés, le SP du PPRD a organisé un séminaire de formation idéologue à leur intention. Les orientations sur le fonctionnement du parti et la bataille électorale ont été données par le SP à ses camarades. Il a également appelé la base militante de la Tshangu à bannir la peur et d’adapter les méthodes de lutte politique aux enjeux contextuels. C’était en présence de ses 6 Adjoints et secrétaires Exécutifs nationaux présents dans la délégation.

Il faut noter que cette mission d’itinérance devra se poursuivre dans d’autres districts de la Ville-province de Kinshasa. Donc, ce n’est que le commencement de ce tour de force signé Emmanuel Ramazani Shadary.

La Prospérité

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici