SG speaks at NYU Stern school of Business on Climate Change in NYC

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a salué des “progrès dans la mise en œuvre du calendrier électoral” en République démocratique du Congo, vendredi, à 18 jours de la résolution sur le nouveau mandat de la mission de l’ONU au Congo (Monusco).

“Je salue les mesures prises par le gouvernement pour mettre en place le cadre juridique requis pour la tenue des élections le 23 décembre 2018”, écrit M. Guterres dans un rapport sur la RDC où des élections sont prévues le 23 décembre en vue de la succession du président Joseph Kabila.

Son deuxième et dernier mandat a pris fin le 20 décembre 2016. L’opposition l’accuse de chercher des stratagèmes pour se maintenir au pouvoir.

Le secrétaire général de l’ONU trouve “encourageants les progrès accomplis par la Commission électorale nationale indépendante en vue de l’achèvement des inscriptions sur les listes électorales”.

M. Guterres se déclare cependant “préoccupé par la répression violente des manifestations pacifiques des 31 décembre 2017 et 21 janvier 2018″, demandant au gouvernement d'”assurer le respect des libertés fondamentales”.

Interdites par les autorités, ces manifestations à l’appel des catholiques, soutenus par l’opposition et la société civile, demandaient au président Kabila de déclarer publiquement qu’il ne sera pas candidat ainsi que le respect des libertés.

“Je demeure préoccupé par l’absence d’un engagement constructif de la part de certains dirigeants de l’opposition aux processus politique et électoral”, poursuit le secrétaire général des Nations unies.

“Résoudre la crise politique qui sévit en République démocratique du Congo demeure une gageure”, nuance M. Guterres.

Ce pays “doit faire face à l’une des crises humanitaires les plus graves au monde”, écrit par ailleurs M. Guterres, alors qu’une conférence des donateurs est prévu à Genève le 13 avril.

Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, doit se rendre en RDC du 11 au 13 mars, a indiqué jeudi à Genève le bureau des affaires humanitaires de l’ONU.

Mr. Lowcock se rendra à Kalemie sur la rive du lac Tanganyika (sud-est) où des conflits ont provoqué des centaines de milliers de déplacés.

Le commissaire européen à l’aide humanitaire Cristos Stylianídis se rendra par la suite à Bukavu et Goma les 24 et 25 mars, dans la région du lac Kivu où des observateurs s’inquiètent d’une recrudescence de l’activité des groupes armés.

Avec AFP

SUR LE MEME SUJET
Les USA interdisent ses ressortissants de se rendre dans l’e... Les ressortissants américains vivant en RDC sont interdits de se rendre dans l’est et au centre de la RDC, précisément dans les trois provinces de Kasaï, en raison des conflits armés dans ces parties du pays. «Ne vous rendez pas dans l’est de la RDC et les trois provinces du Kasaï en raison des...
RDC : Les USA, le Canada, la Suisse et le Royaume-Uni préocc... Dans une déclaration conjointe ce vendredi 14 décembre 2018, les ambassadeurs des États-Unis d’Amérique, du Canada, de la Suisse et du Royaume-Uni se disent préoccupés, à l’instar de la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU, du déroulement de la campagne électorale. « Nous déplor...
Incendie à l’entrepôt de la CENI : Martin Fayulu accuse le p... Accusé par le Front commun pour le Congo (FCC) d’être le commanditaire de l’incendie qui a consumé un important nombre de matériels électoraux dans un entrepôt de la CENI à Kinshasa, le candidat de Lamuka, Martin Fayulu, dément et explique qu'il s'agit d'une manoeuvre du pouvoir. Depuis Goma (No...
Sécurité : La Grande Bretagne conseille à ses ressortissants... Le ministre britannique des affaires étrangères, Jeremy Hunt a déconseillé aux ressortissants de son pays installés en République Démocratique du Congo de voyager dans certaines provinces. Cette décision est motivée selon Top Congo qui a livré cette information ce mercredi 12 décembre 2018, par...

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici