Siégeant au premier degré, en chambre foraine, le Tribunal militaire de garnison de Matadi a rendu ce 07 Mars 2018 dans la soirée son jugement dans la cause inscrite sous RP 244/17. Cette cause opposait l’auditeur militaire de garnison de Matadi (ministère public) contre 31 prévenus membres présumés du mouvement politico-religieux ex Bundu Dia Kongo (BDK) et/ou du parti politique Bundu Dia Mayala (BDM) dont 5 femmes. Après plus de deux mois d’instruction, le Tribunal a prononcé enfin le verdict tant attendu.

Poursuivis pour participation à un mouvement insurrectionnel et meurtre, les prévenus sont désormais fixés sur leur sort, après 14 mois d’attente. Ainsi, dans son jugement, le Tribunal a acquitté 15 prévenus dont 3 femmes et a lourdement condamné 16 autres prévenus. Les condamnations ont été prononcées de la manière suivante :

5 prévenus dont deux 2 femmes ont été condamnés à la peine de mort, sans aucune possibilité de bénéficier de mesures de grâce ou d’amnistie avant 5 ans

11 prévenus ont été condamnés à la peine de 10 ans de servitude pénale principale (SPP) sans aucune possibilité de grâce ou d’amnistie avant 5 ans.

Le collectif des avocats des prévenus dit ne pas apprécier le fait que le Tribunal soit allé même au-delà du réquisitoire du ministère public, en prononçant la peine capitale contrairement à la peine de 10 ans de SPP qu’avait requise le ministère public. Les avocats ont souligné vouloir interjeter appel contre ce jugement devant la Cour militaire pour « mal jugé ». Les avocats ont qualifié ce jugement de « décision politique ».

Dany KINDA-N’ZITA

SUR LE MEME SUJET
RDC : Katumbi, prendra-t-il enfin part à son procès ? Prévu ce mercredi, le procès de Moïse Katumbi a été suspendu et renvoyé devant la Cour constitutionnelle. Peut-être pour permettre à l’opposant et à son co-accusé de prendre enfin part à l’audience. Chose promise, chose due. Le procès de Moïse Katumbi a eu lieu ce mercredi 10 octobre à la Cour supr...
Moise Katumbi sur son procès : « Cette farce inconstitutionn... Le président de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement, Moïse Katumbi Chapwe, de l’étranger où il se trouve, n’est pas resté indifférent quant à la deuxième audience du procès de ce mercredi 10 octobre, qui l’oppose au ministère public dans l’affaire « recrutement des mercenaires ». L...
Procès Katumbi avec ses coprévenus : la Cour renvoie l’affai... L’audience du procès en cassation contre Moise Katumbi et ses coprévenus dans l’affaire dite de mercenaires, a été renvoyée au 10 octobre 2018. Devant 7 juges, le camp Katumbi a déployé une trentaine d’avocats. La défense a relevé plusieurs irrégularités dans la saisine. « Le huissier instrument...
Dossier-mercenaires : Les avocats de Katumbi exigent un proc... Le collectif des avocats de Moïse Katumbi a tenu une conférence de presse mercredi 4 mars 2018, pour exiger de la justice congolaise un procès équitable dans l’affaire dite de mercenariat qui oppose l’ancien gouverneur du Katanga au ministère public. Cette conférence fait office de la réaction des ...

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici