Écoutez cet article

Le discours du Chef de l’Etat sur l’état de la Nation a été interprété de diverses manières jeudi 19 juillet au Palais du peuple. Pour l’opposition, Joseph Kabila « s’est projeté dans la perspective d’un troisième mandat. » Tandis que la majorité salue l’engagement réitéré par Joseph Kabila de « respecter la constitution. »

Joseph Kabila a fait un discours responsable qui retrace un bilan positif de ses 17 ans de magistrature, selon Felix Kabange, ministre de l’Aménagement du territoire et rénovation de la ville et membre du comité stratégique du Front commun pour le Congo (FCC). Il a salué la constance de Joseph Kabila, qui a réitéré son engagement à respecter la constitution de la RDC :

« Je suis très satisfait du discours du chef de l’Etat que je divise en 2 partie : la première partie était le discours bilan. Un bilan de la gouvernance de Joseph Kabila Kabange depuis 2001 jusque 2018. Concernant la 2ème partie de ce discours qui était axée sur les élections, le président de la République a confirmé que le cap vers les élections du 23 décembre 2018 ne va pas change; il y aura élection ! Ensuite – ce n’est pas un problème de suffisance mais un problème de dignité – les élections seront totalement finance par la RDC. Et enfin, le président de la République a confirmé, c que tout le monde attendait et ce qu’il a toujours dit: « La Constitution sera respectée ». Il a pris l’engagement de respecter la Constitution et cet engagement sera tenu… »

Dans les rangs de l’opposition parlementaire, le discours du Chef de l’Etat est qualifié d’« ambigu. » Selon le secrétaire général adjoint de la plate-forme G7, Didier Molisho, Joseph Kabila n’a pas été clair quand il a parlé de sa passion pour le Congo.

« Il s’est projeté lui-même dans la perspective d’un troisième mandat. C’est comme s’il se voyait toujours candidat à la prochaine élection présidentielle », a-t-il affirmé le peuple doit rester vigilant

Radio Okapi / MCN

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici