Roger Diyeyi, David Ekabani et Patrick Mukuy respectivement preneurs de son et journaliste de la Radio Télévision Nationale Congolaise ont été placés depuis le week-end dernier en garde à vue au Conseil National de Sécurité (CNS).

Selon plusieurs sources concordantes, ils sont soupçonnés d’avoir fuité «un extrait sonore» du discours du Chef de l’Etat concernant la levée de l’État d’Urgence.

Giscard Kusema, directeur adjoint de la Presse présidentielle, également cité dans cette affaire a été libéré tout en laissant son téléphone en vue de faciliter les enquêtes.

Il sied de rappeler que quelques heures avant la lecture proprement dite sur les ondes de la RTNC, la majorité de la population avait déjà cela en version sonore.

J.NK/l’interview

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici