Ecoutez cet article

Candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 , l’opposant Martin Fayulu autoproclamé “président légitime” a annoncé dimanche 17 mars qu’il y aura “soulèvement populaire” en République démocratique du Congo (RDC) où Félix Tshisekedi a été investi président de la République.

“Je circule , j’ai été partout (…) pour faire comprendre à ce peuple là que votre a été volée et préparez – vous. On se prépare parce qu’il y aura un soulèvement populaire” a déclaré Fayulu invité dans le Journal de la Télévision Française, TV5.

“Tout le monde a pris acte ( l’investiture de Félix Tshisekedi ) avec beaucoup d’hésitations et je pense que tout se sent aujourd’hui gêné” a- t- il ajouté réaffirmant sa lutte pour la “vérité des urnes”.

“Les résultats ont été fabriqués et ne requièrent l’assentiment du peuple congolais” s’est répété Fayulu insistant que le peuple “se prépare” à un “soulèvement populaire”.

“Si on continue dans ce sens là, on aura autre chose que la paix recherchée” , s’est – il résumé.

“Je suis le commandant du peuple, comme le peuple congolais l’a décidé”, s’est – il encore autoproclamé, se moquant dans la foulée de “monsieur Tshisekedi et son parti qui réclament aujourd’hui la vérité des urnes” aux élections sénatoriales.

Christine Tshibuyi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici