Écoutez cet article

Le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) se montre optimiste sur la désignation d’un candidat unique de l’opposition.

« Nous avons déjà une tripartite de l’opposition entre Jean-Pierre Bemba et Félix Tshisekedi. Nous étions de cœur avec Moïse Katumbi qui était à la frontière et tentait de rentrer en RDC. Au niveau de la tripartite, nous avons mesuré notre responsabilité devant le peuple et devant l’histoire. Il faut donner à ce peuple l’alternance qu’il attend le 12 janvier 2019. Nous devons lui donner un candidat commun de l’opposition », a dit Vital Kamerhe en marge du dépôt de sa candidature pour la présidentielle de décembre 2018.

Pour lui, la désignation du candidat unique de l’opposition ne pourra être possible qu’au prix de la flexibilité.

« La règle d’or, c’est la flexibilité. Chacun de nous devra présenter son programme et on va discuter dans les yeux. Nous devrons être flexibles. Enfin de compte, il y aura une fumée blanche », a-t-il ajouté.

Le Mouvement de Libération du Congo, Ensemble pour le Changement, la Dynamique de l’Opposition et l’UDPS s’étaient déjà prononcés pour une candidature unique de l’opposition. Cependant, le modus operandi et le calendrier de cette délicate opération ne sont pas encore connus.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici