Ecoutez cet article

Malgré l’interdiction rendue publique par le Gouverneur de la ville province de Kinshasa hier soir, la coalition LAMUKA maintient sa marche prévue ce samedi 24 avril 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

En effet, Gentiny Ngobila Mbaka n’a pas pris acte de l’organisation de cette manifestation arguant qu’elle est susceptible d’entraîner une contamination massive de la Covid-19.

Du côté des organisateurs, la décision de l’autorité urbaine n’est pas du tout la bienvenue. Le leader de LAMUKA, Martin Fayulu Madidi refuse« d’obéir à cet ordre manifestement illégal» tel que la constitution l’évoque.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa « avait la latitude de nous répondre dans les 72h mais il nous sort ce vendredi soir (à quelques heures de la manifestation) une lettre antidatée » alors que la correspondance d’information de cette marche lui a été déposée le samedi 17 avril.

Par ailleurs, Martin Fayulu dit maintenir la marche du 24 avril à laquelle il prendra lui-même part et invite par la même occasion, le général Sylvano Kasongo chef de la Police de Kinshasa et les bourgmestres à ne pas exécuter l’ordre du gouverneur de la ville, qu’il qualifie d’illégal.

« J’invite toutes les kinoises et tous les kinois à prendre part à cette marche de solidarité. Nous ne pouvons pas laisser nos frères et sœurs mourir à l’Est sans rien faire », a-t-il lancé.

Cette marche s’inscrit dans le cadre de solidarité avec les populations de l’Est victimes des massacres et dire non à l’insécurité incessante dans cette partie du pays.

Gédéon ATIBU
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici