Ecoutez cet article

A l’occasion du retour au pays du président de la République, Félix Tshisekedi, les hommes forts du pouvoir mobilisent les militants et cadres de leurs différents partis et regroupements politiques à réserver un accueille chaleureux à celui qui a représenté l’Afrique au sommet de Cop 26 à Rome.

De l’aéroport de N’Djili, le Chef de l’État va marcher avec les militants de sa familles politique, sur la zone neutre sur laquelle, selon Gentiny, on ne pouvait plus manifester.

Fatshi ne sera pas seulement avec les militants, mais aussi avec les députés nationaux, qui sont invités à se présenter le jeudi 04 novembre 2021 dès 6h00′ au Palais du Peuple, pour leur départ à l’aéroport international de N’djili.

« À partir du pont Matete jusqu’à l’aéroport international de Ndjili, ce périmètre est devenu une zone neutre sur laquelle on ne peut plus manifester », disait fin septembre le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila.

Un appel qui semble ne pas avoir convaincu l’opposition.

« A cette allure, le pays n’a aucun espoir ! », réagit un député qui a requis l’anonymat. « Ce sont les pratiques décriées sous Mobutu et sous les Kabila », insiste cet élu nationale, qui refuse de marquer sa présence à l’aéroport international de N’Djili.

Et même dans les rangs de l’Union sacrée, la nouvelle majorité de Tshisekedi cela crée de réelles dissensions.

Le rendez-vous de ce jeudi, sera un test de maturité pour la famille politique de Tshisekedi, qui est d’ores et déjà secouée par des tensions internes et qui a enregistré quelques défections, dont celle de Delly Sesanga, et éventuellement de Moïse Katumbi, de prouver si elle est toujours majoritaire ou pas au Parlement.

Cet accueille de Félix Tshisekedi va provoquer sans nul doute, une levée de boucliers au sein et de sa famille politique, et de l’opposition politique.

Martin Fayulu, candidat malheureux lors de la dernière présidentielle, dont il conteste toujours les résultats, aura une occasion de tester la température des députés nationaux de l’Union sacrée.

Notez que, dans l’entourage du président Félix Tshisekedi, on se félicite de son intervention au sommet de Cop26, comme président de l’Union sacrée, qui serait le meilleur des tous en raison de son brio discours.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici