Ecoutez cet article

Cela fait environ 4 mois que Kisangani est plongée dans le noir. Voulant en savoir plus sur cette situation, Denise Nyakeru Tshisekedi s’est rendue le samedi 27 novembre 2021 à la centrale hydraulique de la Tshopo où quelques explications lui ont été fournis par Jean Bosco Kayombo DG de la SNEL et son staff technique.

« Moi, je peux promettre qu’ils peuvent espérer c’est-à-dire que nous faisons de tout pour le tout pour que nous puissions remettre cette machine avant les fêtes de fin d’année. En tout cas, les indicateurs que j’ais en ma possession, je suis venu dès que la première dame est arrivée, nous avons fait le diagnostic, nous avons identifié ce qu’il fallait faire. Et c’est ce que nous sommes en train de faire. Nous faisons rapidement que la centrale de la Tshopo puisse revenir à l’état où elle était avant l’incident qu’on a connu il y a quelques mois« , a dit le DG de la SNEL.

Selon ces derniers la vétusté des matériels mais aussi la panne d’une pièce importante commandée en Afrique du Sud mais qui tarde à venir, sont à la base de cette interruption de desserte en électricité.

La Première Dame repart avec des assurances. les boyomais auront du courant électrique avant les festivités de fin d’année, rassure le directeur général de la snel Jean Bosco Kayombo. Grâce au plaidoyer de la première dame de la République Kisangani peut espérer avoir de l’électricité dans jours à avenir.

Siméon Isako
Cas-info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici