Ecoutez cet article

Martin Fayulu a été empêché, par les forces de l’ordre, d’accéder, ce mardi 11 décembre, à la Cité des jeunes, dans la commune Kampemba, où était prévu son meeting.

Plusieurs jeeps et des policiers sont présents à l’entrée de la Cité des jeunes, sur le boulevard Sendwe. Le cortège a tenté de contourner sans succès cet obstacle volontairement placé à cet endroit. Fayulu, Bazaiba et toute la délégation sont actuellement à la résidence de Gabriel Kyungu.

“Vous avez la situation grandeur nature de ce que Kabila veut exactement. Il ne veut pas des élections. On nous a empêché d’aller à Kindu parce que Shadary ne voulait pas se ridiculiser par la foule qui devait nous recevoir. Nous sommes ici, Baba Kyungu a organisé un accueil qui les a dépassé. La seule solution pour eux c’est de nous arrêter, d’essayer de déranger les paisibles citoyens pour que nous ne puissions pas continuer. Il nous ont imposé un itinéraire, pour ne pas arriver au lieu du meeting. Ils nous ont dirigés vers la résidence de Kyungu”, a déclaré Martin Fayulu.

Il lance un appel à la communauté internationale : “Nous disons à la communauté internationale que nous avons fait notre part. Que la communauté internationale vienne et prenne Kabila”.

Des gaz lacrymogènes ont été tirés tout au long du parcours du cortège de Fayulu depuis l’aéroport sur le boulevard M’Siri, en passant par la grand’poste, carrefour jusqu’à la commune de Lubumbashi. Des milliers de militants sont dispersés.

Fidèle Bwirhonde, depuis Lubumbashi

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici