Ecoutez cet article

Avant d’entamer sa campagne électorale, Martin fayulu a voulu s’acquitter d’un devoir qui lui tenait à cœur. Le candidat président N°4 est allé réconforter la famille de l’étudiant Hyacinthe Kimbanfu, l’une des victimes des incidents survenus les 15 et 16 novembre dernier à l’Université de Kinshasa (UNIKIN).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici