Au début du meeting de Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), à la Place Sainte-Thérèse ce mardi 24 avril 2018, les militants ont par des chansons réclamer la reconduction de Jean-Marc Kabund au poste de Secrétaire Général du parti.


Félix Tshisekedi avait pris acte de la démission de Jean-Marc Kabund le mardi 10 avril. Cependant, il lui avait demandé d’expédier les affaires courantes en attendant la désignation de son successeur, qui ne devrait pas être une autre personnes, à en croire les sources de l’UDPS.

« Je prends acte de votre démission conformément à la transition démocratique, après l’élection d’un nouveau président du parti par le congrès. Je vous demande d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place du nouveau secrétaire général (…) Je vous demande d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place du nouveau secrétaire général », indique le communiqué signé le 10 avril.

Le jour du dépôt de sa lettre de démission, Kabund s’était dit fier de son bilan n’était pas contre l’idée de rempiler.

« Cela dépend de sa discrétion. S’il me reconduit, ce que je ferai, ce n’est ni le trahir ni lui faire du mal. Je resterai loyal et fidèle comme je l’ai été avec le président Tshisekedi (…). Ce n’est pas le poste qui m’intéresse, mais le parti. J’étais président fédéral pendant 8 ans. Je suis avant tout combattant de l’UDPS. Je reste à la disposition du parti et du président. Ce n’est le poste qui m’intéresse, c’est plutôt le parti. On est allé au congrès et vous savez que je n’étais pas candidat », avait-il dit en répondant à une question d’ACTUALITE.CD.

Les deux hommes s’entendent bien. Le jour de son élection à la tête de l’UDPS, Félix Tshisekedi avait d’ailleurs rendu un hommage appuyé Jean-Marc Kabund.

« Je voudrais rendre hommage également à un homme dont le destin a basculé un jour de 2016. Il était venu à Kinshasa pour accueillir son leader. Il avait laissé sa famille loin. Il était loin de se douter qu’il allait être le porteur de tant d’espoir. Cet homme est parmi nous. Cet homme, c’est Jean-Marc Kabund », avait déclaré Tshisekedi fils.

Kabund-a-Kabund avait remplacé Bruno Mavungu qui occupait ce poste depuis 2012.

actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici