Ecoutez cet article

Le gouverneur du Kasaï-Oriental, Ngoy Kasanji, a confirmé hier, dans une mise au point officielle, être à la base de l’arrestation d’Eliezer Ntambwe, célèbre animateur de l’émission « Tokomi Wapi », intervenue le lundi 02 avril 2018 pour des faits « d’acharnement et calomnies répétés contre ma personne », déclare-t-il.

Le gouverneur du Kasaï-Oriental, Ngoy Kasanji, a reconnu avoir porté plainte contre le journaliste Eliezer Ntambwe, pour diffamation dans « l’intention de salir mon image », affirme-t-il dans une mise au point envoyée à la presse le lundi 02 avril 2018.

D’après lui, le journaliste Eliezer aurait faussement allégué dans son émission du 8 mars qu’il avait fait le déplacement de l’aéroport de N’Djili à Kinshasa pour extorquer un diamant de 35 carats à un creuser du nom d’Olomi à qui il aurait également assené des coups de poin

Gestes qu’il ne reconnait ni de loin ni de près avoir posés. « Les gens connaissent bien notre attitude, on ne peut jamais ni frapper, ni extorquer encore moins tuer une personne pour des biens matériels », s’est-il défendu dans son communiqué.

Il a également fait savoir que le célèbre animateur de l’émission « Tokomi Wapi » aurait refusé, en violation des règles déontologiques qui régissent la profession de journaliste, de lui accorder un droit de réponse.

Considérant tout cela « comme étant de l’acharnement, assorti de l’extorsion par chantage », le gouverneur indique n’avoir plus eu d’autre choix que « d’exercer son droit en saisissant la justice » car, selon lui, « certaines personnes ne méritent pas d’exercer cette noble profession de journaliste ».

Entre-temps, après son audition d’hier, Eliezer Ntambwe est toujours détenu et devrait connaitre son sort ce mardi.

En annexe, la mise au point du Gouverneur Ngoy Kasanji sur l’arrestation du journaliste Eliezer Ntambwe :

MCN TEAM

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici