Ecoutez cet article

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi sort de son silence, après la polémique suscitée par la déclaration de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), s’opposant à toute éventualité du report des élections prévues en 2023.

Par l’entremise de son porte parole, Kasongo Mwema Yamba Y’amba, Félix Tshisekedi, a rassuré les Congolais que les élections auront bel et bien lieu en 2023.

» Le Chef de l’État n’a aucune intention de reporter la tenue des élections. Les élections auront lieu en 2023″, a rassuré le porte voix du cinquième président de la RDC.

Par ailleurs, Kasongo Mwema a balayé d’un revers de la main la déclaration de la direction de communication du Chef de l’État, qui selon lui, est une position personnelle qui n’engage pas Félix Tshisekedi.

« La déclaration de la direction de communication du chef de l’État n’engage pas le Président de la République. C’est une position que je juge personnelle », a t-il déclaré.

Dans un communiqué publié le mardi dernier, la direction de communication du Chef de l’État, a estimé qu »‘en relançant le débat sur la tenue des prochaines élections constitutionnellement fixées en 2023, il y a lieu de s’interroger sur la raison du scepticisme des évêques catholiques dans la mesure où le moindre soupçon de ‘glissement du mandat’ n’a jamais effleuré l’esprit de celui à qui les Congolais ont confié leur destinée par la voie des urnes en décembre 2018″, avait répliqué cette direction face à la déclaration de la CENCO, s’opposant à toute éventualité du report des élections prévues en principe en 2023.

Gilbert Ngonga
24h

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici