Ecoutez cet article

Cérémonie symbolique. Respect du calendrier. Mission accomplie. Mova a, enfin, transmis à Nangaa, la liste complète de partis et regroupements politiques, tels qu’enregistrés au niveau du Ministère de l’Intérieur. Même s’il a laissé la primeur de son contenu à la CENI, il ressort de quelques bribes d’informations glanées difficilement qu’il serait question d’environ six cents partis politiques et de près de cent regroupements politiques.

Ainsi, seuls, ces partis et regroupements listés pourraient rivalisés d’ardeur en vue de la conquête du pouvoir, lors des prochaines élections dont l’échéance du 23 décembre 2018 constitue le point culminant de l’essentiel de ce processus. Pour ce qui concerne tous les cas à problèmes, Mova aurait, vraisemblablement, pris la résolution de ne point s’y mêler.

Comme quoi, les Cours et Tribunaux devront, à leur tour, faire leur travail, en départageant tous les animateurs des franges de partis litigieux. Autrement dit, l’Udps et le MSR, avec leurs multiples facettes, seraient appelés à s’en remettre à la justice, loin de se gargariser autour de quelques prescrits de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Officiellement, Henri Mova a transmis au Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Corneille NANGAA YOBELUO, en présence du Vice-Ministre de l’Intérieur, du Secrétaire Général chargé des partis politiques ainsi que des Membres de l’Assemblée Plénière de la CENI, la liste actualisée des Partis et Regroupements politiques légalement reconnus en République Démocratique du Congo.

Cette liste reprend les Partis politiques et Regroupements politiques devant, logiquement, participer à la conquête et à l’exercice démocratique du pouvoir aux prochaines élections. Ce geste fort du Gouvernement de la république témoigne de son engagement à continuer à accompagner le processus électoral et surtout de se conformer au Calendrier électoral rendu public par la CENI le 05 novembre 2017.

Mova a profité de son passage au siège de la CENI pour visiter la salle Abbé Apollinaire MALUMALU où se réalise le contrôle qualité de 200 Machines à voter récemment réceptionnées par la CENI et la salle du Centre National de Traitement où s’effectuent les opérations de traitement qualitatif du fichier électoral.

La Prosperité

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici