Ecoutez cet article

Victime des jets de pierres pendant son meeting à Beni où il est arrivé ce mercredi 12 décembre 2018, Félix Tshisekedi accuse Fayulu et la coalition Lamuka de perturber ses rassemblements qu’il tient dans le cadre de la campagne électorale.

Tshisekedi affirme que Lamuka instrumentalise des jeunes pour qu’ils provoquent des troubles pendant ses discours.

« Ils prennent quelques excités, ils leur donnent de l’argent pour qu’ils fassent ce genre des choses. Ce qui est bizarre, c’est que les amis de Lamuka s’acharnent sur leurs amis de l’opposition et ils laissent Shadary évoluer tranquillement. Ce qui est curieux. Parfois ça ressemble à de la haine », dit Félix Tshisekedi dans un point de presse après son meeting à Beni.

La réaction de Félix Tshisekedi intervient quelques heures après avoir essuyé quelques projectiles au rond-point du 30 Juin, à Beni (Nord-Kivu). Des pierres leur ont été jetées par quelques militants qui chantaient à la gloire de Martin Fayulu.

Stanis Bujakera Tshiamala

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici