Ecoutez cet article

La France organise le 18 mai à Paris un sommet sur le financement des économies d’Afrique subsaharienne. Le but est d’apporter un soulagement aux pays touchés économiquement par les effets de la pandémie de coronavirus. L’idée est également de réfléchir à de nouvelles sources de financement.

Cyril Ramaphosa (RSA), João Lourenço (Angola), Uhuru Kenyatta (Kenya), Alpha Condé (Guinée), Denis Sassou Nguesso (Congo), Alassane Ouattara (Côte d’ivoire), Macky Sall (Sénégal),Muhammadu Buhari (Nigéria), Paul Kagame (Rwanda) sont également parmi les invités.

Après avoir fortement baissé dans les années 1990, la dette des pays africains s’est envolée entre 2005 et 2019 passant, selon les experts, de 100 à 309 milliards USD. C’est dans ce contexte que la crise du coronavirus est arrivée.

Des réflexions sont entamées pour dépasser le traitement de la dette en développant d’autres stratégies qui pourront être soutenues par des réformes courageuses allant notamment dans le sens de renforcer le secteur privé africain et promouvoir de nouveaux investissements.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici