Ecoutez cet article

À l’issue d’une visite de travail de deux jours effectuée au Congo-Brazzaville et bouclée le 11 janvier 2021, Félix Tshisekedi et Denis Sassou-Nguesso se sont préoccupés de l’évolution de la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo, caractérisée par l’activisme des groupes armés et des pertes en vies humaines.

A cet égard, renseigne un communiqué de presse sanctionnant la fin de cette visite, ils ont condamné avec fermeté les actes criminels perpétrés dans cette partie de la RDC.

Ils ont appelé l’attention de la Communauté internationale à redoubler d’efforts en vue de la mise en œuvre pleine et entière de l’Accord-Cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région.

“Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N’GUESSO a salué le climat de paix qui règne sur le reste du territoire de la République Démocratique du Congo. Il a encouragé le Président Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO à privilégier le dialogue et la concertation, en vue de consolider un climat nécessaire à la paix et au développement de son pays”, lit-on dans ce communiqué.

Au plan sous-régional, les deux chefs d’Etat ont pris acte des résultats provisoires des élections présidentielle et législatives rendus publics par l’Autorité Nationale des Élections en République Centrafricaine.

Ils ont lancé un vibrant appel à l’ensemble de la classe politique centrafricaine afin qu’elle privilégie le dialogue pour sortir ce pays frère du cycle de violence fratricide.

Jephté Kitsita
7sur7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici