Parmi les décisions prises au cours de la réunion de sécurité présidée ce lundi 15 avril 2019 à Goma par Félix Tshisekedi, il y a le relèvement des troupes qui ont opéré depuis longtemps dans la province du Nord-Kivu.

« A propos des difficultés éprouvées par les forces armées de la République démocratique du Congo, le chef de l’Etat a promis d’y apporter une solution en termes des moyens, humains, matériels et financiers. C’est dans ce sens qu’il a décidé le relèvement des troupes ayant fait longtemps dans cette zone », dit le compte-rendu de la réunion lu par Basile Olongo, vice-premier ministre et ministre de l’intérieur intérimaire.

Une mise en garde sévère est donnée par ailleurs, « aux acteurs politiques qui entretiennent les groupes (Ndlr : armés) ». La réunion à laquelle notamment le chef d’état-major général des FARDC a pris part a duré environ 5 heures.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici