Ecoutez cet article

Depuis la chute du gouvernement Ilunkamba, la République démocratique du congo vient de totaliser 60 jours avec un gouvernement démissionnaire et 156 jours sans Conseil des ministres. Conséquence, le pays est bloqué. Rien ne marche. Pendant ce temps, deux premiers ministres sont pris en charge par le trésor public. Et comme si cette situation ne le préoccupait pas, le chef de l’État, Félix Tshisekedi s’est envolé ce dimanche 28 Mars à DOHA, capitale du Qatar, sur invitation de l’Emir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad Al Thani. Le Président Félix Tshisekedi est allé prendre part à une séance de travail diplomatique et économique très important pour les deux états. Les combattants de la diaspora Congolaise Boketshu Wa Yambo et Commandant Esso ont réagi.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici