Ecoutez cet article

L’auditorat général des forces armées de la République démocratique du Congo (FRDC) a jugé “inopportun” de poursuivre l’instruction du dossier dans lequel l’ancien gouverneur l’ex – province du Katanga , Moise Katumbi, était inculpé d’atteinte à la sureté de l’État pour un prétendu recrutement des mercenaires étrangers sur le sol congolais.

“Les enquêtes qui ont été ouvertes autour du dossier de recrutement des mercenaires par Moïse Katumbi Chapwe, révèlent qu’il n’y avait aucun mercenaire au Katanga à l’époque des faits (…) Nous estimons inopportun de continuer l’instruction du présent dossier”, conclut l’auditorat général dans une “note de classement sans suite” émise le 9 mars dernier et signée par l’auditeur général des FARDC , le lieutenant – général Timothé Munkut0 Kiyana.

La justice abandonne les charges, car l’instruction dudit dossier “va énormément gêner la ligne de conduite de la hiérarchie , aboutissant à un fiasco de la politique de la réconciliation tant prônée”, explique le parquet militaire.

Les enquêtes ouvertes contre Katumbi, ancien allié de Joseph Kabila, n’ont pas établi la présence effective des mercenaires dans l’ex – Katanga à l’époque des faits.

Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici