Ecoutez cet article

Comme ils savent bien le faire, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, s’en prennent au régime du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, qui selon eux « est prompt à mobiliser un impressionnant dispositif policier pour réprimer une manifestation pacifique plutôt que de l’encadrer »

« Le Présidium constate que le régime de fait de Monsieur Tshisekedi en place est prompt à mobiliser un impressionnant dispositif policier pour réprimer une manifestation pacifique plutôt que de l’encadrer » , constatent-ils.

Dans une déclaration faite à Kinshasa ce vendredi, ces deux leaders de l’opposition Genevoise s’étonnent également du silence du corps diplomatique accrédité à Kinshasa.

« LAMUKA s’étonne du silence du corps diplomatique accrédité à Kinshasa qui n’a pas daigné dire un mot sur les brutalités et autres sévices réservés au Président élu, Martin Fayulu, au Premier ministre honoraire Adolphe Muzito ».

Il y’a lieu de rappeler que la dernière marche lancée le 15 septembre a été brutalement étouffée dans l’œuf par les forces de l’ordre. D’après la plateforme Lamuka, plusieurs manifestants ont été arrêtés, et certains d’entre eux, sont toujours aux cachots.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici