Ecoutez cet article

La République populaire de Chine a annulé la dette de la RDC, évaluée à plus de 180 millions de Yuans soit plus de 28 millions de dollars américains. C’est l’une des retombées positives de la rencontre hier mercredi 6 janvier, au Palais de la Nation entre le président Félix-Antoine Tshisekedi et le Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, .

Pour ce premier contact de très haut niveau entre le chef de la diplomatie chinoise et le Chef de l’Etat congolais, la Chine a démontré encore et toujours qu’elle reste non seulement un pays ami, mais aussi un partenaire de longue date du pays de Félix Tshisekedi. Voilà pourquoi, le pays de Xi Jinping ne s’est pas limité à l’annulation de la dette extérieure de la RDC vis-à-vis de la Chine.

Toujours dans le cadre du partenariat gagnant-gagnant avec l’ex-Zaïre, le gouvernement chinois a apporté un appui financier de 100 millions de Yuan, soit 15 millions Usd pour soutenir des projets de développement en RDC. Et la présidence de la RDC à l’Union africaine n’a pas été oubliée. 2 millions Usd sont injectés pour appuyer la présidence de Félix Tshisekedi de l’Organisation panafricaine. Surtout qu’en sa qualité de président en exercice de cette grande organisation continentale, Félix Tshisekedi demeure l’interlocuteur principal, au niveau du continent, avec qui la Chine entend développer un partenariat privilégié.

Pour la Chine, cet appui financier est, non seulement, une manière de soutenir le mandat du président Félix Tshisekedi, mais aussi d’aider la RDC à surmonter les impacts négatifs de la pandémie du Covid-19 sur l’économie congolaise.

REACTIVER LA COMMISSION MIXTE RDC-CHINE

La coopération en matière d’infrastructures, de mines et les relations Chine-Afrique ont été aussi évoquées au cours de la rencontre d’hier du Chef de l’Etat congolais avec son hôte chinois. Les deux hommes d’Etat ont profité de leur entretien pour passer en revue les relations sino-congolaises depuis les années 70, ainsi que la nécessité de les redynamiser sur plusieurs axes. D’où, la nécessité de réactiver la commission mixte Chine-RDC dès le premier trimestre de cette année.

Présente à cette rencontre, la ministre des Affaires étrangères Mme Tumba Nzeza s’est réjouie des décisions du gouvernement chinois. Car, a-t-elle expliqué, ” c’est en période de difficultés qu’on reconnait les vrais amis et la Chine fait partie des amis de la RDC “. La cheffe de la diplomatie congolaise a également salué l’apport de la Chine dans la réhabilitation du ministère congolais des Affaires étrangères.

LES EXPORTATIONS CONGOLAISES ONT CONNU UNE CROISSANCE DE 30% EN 2020

Bien avant cette rencontre avec le président Félix Tshisekedi, le Conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères a donné une conférence de presse avec son homologue congolais, Mme Marie Tumba Nzeza. Wang Yi a, à cette occasion, rappelé qu’au cours de l’année 2020, les exportations congolaises à destination de la Chine avaient connu un très gros essor, avec une croissance de 30%. Le ministre Wang Yi s’est dit convaincu que cela est une preuve que la coopération économique et commerciale entre les deux pays est prometteuse. ” La Chine est déficitaire dans ce commerce bilatéral, mais nous l’acceptons parce que c’est le peuple congolais qui en est bénéficiaire…”, a-t-il fait savoir.

L’envoyé spécial de Xi Jinping a souligné qu’autant que le Président Félix Tshisekedi a sa vision du “Peuple d’abord !”, en Chine, on dit que “la gouvernance du pays doit être au service du peuple”. En clair, conclut-il, les deux pays ont une même orientation quant à la gouvernance des États.

” La Chine et la RDC se sont toujours témoigné compréhension, confiance et soutien mutuel. Nous sommes désormais liés par un partenariat stratégique. Et en tant qu’ami le plus fiable de la RDC, la Chine souhaite continuer d’apporter sa contribution dans le développement de la RDC “, a indiqué Wang.

Arrivé à Kinshasa le mardi 5 janvier courant, le ministre chinois des Affaires étrangères est à la tête d’une forte délégation de son pays. Il est le premier officiel de haut rang à effectuer une visite en ce début d’année 2021.

Rachidi MABANDU et MOLINA
Forum des as

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici