Ecoutez cet article

Le président en exercice de l’Union Africaine, prenant par au Sommet sur les économies africaines organisé mardi 19 mai à Paris, a plaidé pour la fabrication du vaccin anti-Covid au continent Africain.

La demande du président du chef de l’État, Félix Tshisekedi s’inscrit dans le but de contrer les campagnes anti-vaccin notamment en RDC.

« Si le produit vient d’Afrique, cela aura un impact positif contre le travail de sape des réseaux sociaux qui ont diabolisé la vaccination en la faisant passer pour un complot international pour exterminer le peuple africain. », a t-il plaidé.

Et de prévenir : « Il faut faire une contre-sensibilisation sous peine de risque d’un nouveau variant venant d’Afrique, plus résistant, qui menacerait la planète.»

Attentif aux désidératas de Tshisekedi, le président français, Emmanuel Macron dit soutenir les transferts de technologie, et un travail qui a été demandé à l’OMS, l’OMC et au Medicines Patent Pool (soutenue par l’ONU, NDLR), de lever toutes les contraintes en termes de propriété intellectuelle qui bloquent la production de quelque type de vaccins que ce soit.

Il y’a lieu de noter qu’en Afrique, l’un des plus grands obstacles à la lutte contre la pandémie de Covid 19 n’est pas d’ordre médical ou logistique. Il s’agit d’une désinformation sur les vaccins contre ce virus qui gémit l’humanité tout entière.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici