Ecoutez cet article

À cœur ouvert, Moise Katumbi s’est confié à l’équipe de communication du TP Mazembe ce vendredi, depuis le centre Futuka, où les Corbeaux sont internés pour préparer le match contre le CR Belouizdad (journée 5 de phase des groupes de la C1 CAF). Telle une confession, Moise Katumbi reconnaît à quel point il est difficile de diriger un club de football, pire, du niveau du TP Mazembe. “Vous savez, gérer une ce n’est pas facile… Il y a beaucoup de sacrifices que nous faisons”, a-t-il déclaré.

Le TP Mazembe est depuis quelques années engagé dans une politique de rajeunissement de l’effectif consistant à injecter progressivement des jeunes formés au club (KFA, Ecofoot), sans pour autant renvoyer les vieux briscards qui ont tant donné pour l’écusson du club, et qui sont là depuis plusieurs années. Moise Katumbi souhaite que, les supporters assimilent convenablement cette réalité.

“Aujourd’hui, nous avons les jeunes de la KFA que nous continuons à former, nous avons également l’Ecole de Foot. Qu’on puisse nous dire ; où est-ce que le comité a péché ?”, s’est interrogé Moise Katumbi. Et de poursuivre : “…les jeunes ont des choses à améliorer, mais à un certain moment, on dira « OK, arrêtons avec les joueurs qui nous ont beaucoup aidés ». Ils rejoindront le staff technique un jour, Mihayo a rejoint le staff technique”.

Isaac B’ampendee
Footrdc

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici