Ecoutez cet article

Attendu dans les tout prochains jours, le gouvernement Sama Lukonde sera véritablement une équipe des « guerriers » pour accélérer le plan social cristallisé dans le slogan « Le Peuple d’abord ». C’est le président de la République, Félix Tshisekedi, qui l’a annoncé lui-même, dimanche dernier à Kinkole, dans la commune de la N’Sele, devant les pêcheurs des sites du Pool Malebo. Selon le chef de l’État qui s’exprimait en Lingala devant une foule assoiffée de l’entendre, le programme social du gouvernement repose sur des axes stratégiques, en l’occurrence la santé pour tous, l’éducation pour tous, la réduction de la pauvreté par l’accès aux services essentiels, le bien-être des populations et surtout la paix et la sécurité. Fort de sa majorité parlementaire estampillée Union sacrée, Félix Tshisekedi, d’un ton rassurant, tient à imposer un nouveau rythme de travail. En un mot, il se veut, lui, son Premier ministre et le prochain gouvernement être à la hauteur d’un « pouvoir-sacerdoce » au service des Congolais.

Un gouvernement à la tâche pour les Congolais. Le chef de l’État y tient, tout en réalisant que les Congolais attendent de voir une équipe gouvernementale vertébrée à l’œuvre. Après le temps perdu dans la cogestion du pays, deux ans durant au sein d’une coalition tumultueuse FCC-CACH, Félix Tshisekedi s’empresse de rattraper le retard pour marquer d’une empreinte indélébile les Congolais.

Ainsi, le prochain gouvernement avec à sa tête le Premier ministre, Sama Lukonde, sera véritablement une équipe des guerriers pour « accélérer » le plan social cristallisé dans le slogan « Le Peuple d’abord ».

À travers ce slogan qu’il a lui-même rappelé, dimanche 7 mars à Kinkole, dans la commune de la N’Sele devant la population, le président de la République, Félix Tshisekedi, tient à la rupture avec le passé. Les acteurs sur scène sont prévenus. Plus question de faire de la politique politicienne ou de la politique pour l’enrichissement personnel.

Au sein du prochain gouvernement, il sera désormais question d’un engagement au profit de la communauté, au profit du peuple qui en sera le premier récipiendaire. Félix Tshisekedi l’a souligné en lingala et autant de fois, il a été frénétiquement acclamé par la population qui croit encore en ce slogan et qui devient, du coup, une feuille de route qui sublime la justice distributive.

Il est donc clair que la justice, le droit, les salaires, les conditions sanitaires, les écoles, l’éducation, la paix et la sécurité, bref, tout doit être fait inclusivement pour le peuple. Un pari qui est lancé et qui attend d’être relevé par Sama Lukonde.

« Maintenant que l’Union sacrée a été créée, c’est le travail qui commence. Le gouvernement qui arrive, celui que nous appelons le ‘gouvernement des guerriers’ viendra faire la guerre contre les souffrances des Congolais. Ce gouvernement aura comme chantier tout ce que je viens de vous énumérer… », a révélé le chef de l’État.

C’est pour dire qu’en quelques jours de l’ouverture de la session ordinaire de mars à l’Assemblée nationale et au Sénat, le chef de l’État a déjà tracé les grandes lignes du programme d’action du gouvernement Sama Lukonde.

Pour rappel, la vision du président de la République repose sur plusieurs piliers notamment : Fonder un État moderne, vaincre la pauvreté, décrétée grande cause nationale pour construire un Congo fort tourné vers son développement dans la paix et la sécurité, un Congo réconcilié avec lui-même.

Le chemin est, certes, long mais il faut amorcer le premier pas. Sama et sa future équipe sont avertis.

Le Potentiel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici