Écoutez cet article

La tension monte à l’Assemblée nationale où, à cause de Kabund, auteur des propos très durs sur la gestion de la RDC par Félix Tshisekedi, Claudel Lubaya, député national, s’en est pris à Mboso et à son bureau, fustigeant leur décision d’ouvrir une action disciplinaire à charge de l’ancien président ai de l’UDPS, désormais opposant au régime tshisekediste.

Sur Twitter, l’élu de Kananga a sérieusement tapé sur Christophe Mboso, président de la Chambre basse, en soutenant que « par son communiqué inopportun, le bureau de l’Assemblée nationale a manqué à son devoir d’impartialité ».

Lubaya considère que « en s’érigeant en juge, il (Bureau Mboso, NDLR) s’est déshonoré en prenant ouvertement position et de manière injurieuse, dans un débat privé, quoique révélateur des fissures entre anciens sociétaires ».

UDPS et Kabund étant à couteaux tirés, Claudel Lubaya « encourage les institutions publiques à se tenir à la marge de ces querelles qui n’affectent en rien le fonctionnement de l’Etat ».

Gabin K.
Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici