Ecoutez cet article

La LUCHA exige des enquêtes sérieuses suite à la mort par balle d’un de ses militants ce samedi 23 novembre à Beni (Nord-Kivu). Il participait à la manifestation organisée pour protester contre les tueries dans cette région.

« Les militants de Lucha sont très bouleversés et effondrés d’apprendre le meurtre du camarade Muhindo Obedi. Il a été tué par les balles de la police dans une manifestation des habitants de Beni qui protestent contre les massacres. Les militants de Lucha exigent des enquêtes sérieuses afin que l’auteur de ce meurtre soit sévèrement puni conformément aux lois de la république », a dit à ACTUALITE.CD Bienvenu Matumo, un autre militant de la LUCHA.

Pour le mouvement citoyen, sa mort constitue un symbole de résistance.

« Par ailleurs, Lucha présente ses condoléances à la famille biologique de notre camarade, qui aujourd’hui, son décès représente pour nous un symbole de la résistance. Nous discutons encore. La colère est totale dans nos rangs. On va vous communiquer la suite des événements », a t-il ajouté.

Plus de 60 personnes ont été tuées ce mois de novembre dans le territoire Beni après l’offensive lancée par les FARDC. Depuis deux jours, des manifestants s’en prennent notamment à plusieurs symboles dont les véhicules de la MONUSCO pour exprimer leur colère.

Actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici