Ecoutez cet article

Le président de la convention des congolais unis a au cours d’une interview accordée à Jeune Afrique, motivé son adhésion à l’Union sacrée.

Lambert Mende dit avoir décidé d’entrer dans la structure de Tshisekedi pour « apporter son appui à cette coalition gouvernementale élargie pour mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC« .

Au cours de l’entretien, l’ancien collaborateur de Joseph Kabila a fait savoir que « La responsabilité de ces revers ( FCC ) incombe aussi à une trop forte distanciation de son autorité morale, qui n’a pas pris en main sa gestion quotidienne et n’a pas mis en place une équipe avec une claire répartition des tâches« .

Il attribue les revers subis par le FCC aux frustrations, justifiées ou non, d’un certain nb de ses membres.
« Certains élus ont été trop réceptifs aux pressions diverses de ceux qui souhaitaient affaiblir la famille politique de Joseph Kabila« , ajoute-t-il.

« Je n’avais donc pas à solliciter au préalable l’Autorité morale du FCC. Notre adhésion au FCC n’a jamais eu pour conséquence de réduire notre liberté de pensée ou d’expression« , a indiqué Mende.

Depuis quelques semaines, le FCC de Joseph Kabila se vide. Plusieurs caciques jadis fidèles à l’ancien chef de l’État ont décidé de rejoindre Félix Tshisekedi.

Ils motivent leur position par le souci de travailler pour le bien-être de la population congolaise.

Siméon Isako
Cas-info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici