Ecoutez cet article

Lentement mais sûrement, la RDC s’achemine vers l’introduction au pays du vaccin contre la pandémie à Covid-19. En effet, depuis décembre 2020, cette option était déjà sur la table du ministère de la Santé.

Ce dimanche 7 février 2021, sur les antennes de la RTNC, le ministre de la Santé Eteni Longondo n’a pas mâché les mots en déclarant:
« Le vaccin est une voie inévitable maintenant.»

Eteni Longondo a précisé néanmoins que le vaccin ne sera pas obligatoire, se justifiant par le fait que la loi ne l’a pas érigé en mesure contraignante. « Nous n’avons pas une loi qui oblige la population à prendre coûte que coûte le vaccin», a-t-il souligné.

« C’est une voie nécessaire qui peut sauver des vies. Vous voyez quand vous vous promenez partout à Kinshasa, la population ne respecte pas les gestes barrières, malgré la sensibilisation. La population ne respecte pas tout cela», a-t-il fait observer.

« Il faut prévenir efficacement la maladie, c’est pourquoi nous allons bientôt, je crois, présenter à la population le vaccin», a-t-il annoncé.

Et de poursuivre: « On s’est dit au niveau du Gouvernement : comme c’est un nouveau vaccin, nous ne pouvons pas nous jeter à l’eau comme ça. Il fallait attendre que d’autres pays puissent l’expérimenter. En Europe, toute la population de ses pays est en train de se faire vacciner. Il y a des bons résultats. Il n y a pas d’effets secondaires majeurs. Et nous pensons que nous allons bientôt introduire le vaccin.»

Le ministre de la santé a soutenu que l’introduction du vaccin va intervenir après avoir procédé à des analyses approfondies. « Nous avons une équipe scientifique surplace qui va étudier le type de vaccin que nous allons utiliser, qui peut donner des bons résultats, sans effets secondaires majeurs», a indiqué Eteni Longondo.

Le bulletin Covid-19 N°319 du samedi 06 février 2021, renseigne que depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 23.599, dont 23.598 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 681 décès (680 cas confirmés et 1 cas probable) et 15.113 personnes guéries.

Junior Ngandu
Politico

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici