C’est ce vendredi 23 mars que le CNSA devra trancher sur la question du dédoublement de l’Udps.

Cependant, l’Udps/Tshisekedi, à travers son porte-parole Augustin Kabuya, déclare être non concernée par le rapport du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA) sur la question du dédoublement des partis politiques.

« Notre parti existe depuis 1982. Nous ne sommes pas concernés par ce rapport », souligne Augustin Kabuya qui accuse la majorité présidentielle de créer l’Udps/Tshibala pour dédoubler la ” vraie” Udps.

“On ne peut pas continuer à étaler la médiocrité sur la place publique”, a-t-il conclu. De son côté, Maurice Muyananu, porte-parole de l’Udps/Tshibala, pense que “le CNSA risque de se prononcer sur quelque chose qui n’existe pas”, ajoutant que ” le cas de dédoublement politique ne nous concerne ni de près ni de loin”.

Il soutient que la vraie Udps est celle dont l’autorité morale est Bruno Tshibala et qu’il n’existe aucune autre Udps en dehors de celle-là.

MCN Team

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici