Felix-Antoine Tshisekedi a évoqué samedi, au siège de l’Udps, ses relations avec l’ancien gouverneur du Katanga. Alors que les bruits d’une possible rupture se font persistants, le secrétaire général adjoint de l’Udps a calmé les esprits en maintenant vive, l’idée d’une alliance entre les deux hommes.

« Moïse Katumbi n’est pas notre ennemi, il a le droit de faire ce qu’il veut, chacun trace son chemin. En politique, il faut savoir sauvegarder la famille, savoir rester frère parce qu’il se pourrait qu’un jour nous puissions travailler ensemble dans un même gouvernement après avoir gagné les élections », a déclaré Tshisekedi fils.

Par ailleurs, il est revenu sur l’exigence de l’opposition de la mise en place d’une transition qui écarterait le président de la République actuel.

« Tant que Kabila sera au pouvoir, il n’y aura pas des élections. C’est votre volonté que nous recherchons. Je ne peux pas me laisser influencer parce que mon peuple a une position claire… Il y aura une transition sans Kabila, personne ne peut s’opposer à la volonté du peuple congolais », a promis Félix Tshisekedi.

Reste que tous les partis, y compris l’Udps, semblent mettre le cap sur les prochaines élections. Avec ou sans Kabila.

Cas-info

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici