Ecoutez cet article

Les Présidents Félix-Antoine Tshisekedi et Emmanuel Macron vont évoquer ce mardi le financement des économies africaines affectées par la pandémie de la COVID-19.

Le Président congolais et président en exercice de l’Union africaine (UA) Félix-Antoine Tshisekedi qui séjourne à Paris en France depuis dimanche va échanger ce mardi 27 avril avec son homologue français Emmanuel Macron sur les préparatifs du sommet France-Afrique, notamment, selon certains analystes, au sujet du financement des économies africaines suite à la pandémie de la COVID-19 qui n’a épargné aucun pays au monde.

Déjà au mois de mars dernier, Félix Tshisekedi avait présidé, une réunion par visioconférence, du bureau de la Commission de l’UA avec la participation du Président du président Emmanuel Macron, consacrée sur la gestion de cette pandémie en Afrique et à l’issue de laquelle les participants ont relevé que «De manière générale, le continent fait face au défi de l’accès du vaccin au plus grand nombre ».

La coopération dans le cadre de la Francophonie pourra également constituer leurs sujets d’entretien étant donné que la RDC qui est le pays plus vaste de cette organisation, va accueillir en 2022 ses 9èmes Jeux.

Néanmoins, apprend-on, les sujets se rapportant à la coopération bilatérale seront également au menu de leurs discussions étant donné que la RDC et la France sont liées plusieurs accords.

Lors de leur rencontre en 2019 à Paris, le Président Macron avait promis de soutenir le chef de l’Etat congolais dans ses projets dans le cade de l’amélioration de la vie des Congolais.

De même que la France avait pris l’engagement de soutenir le projet de la gratuité de l’enseignement, notamment par la formation des enseignants en octroyant à la RDC le montant d’au moins 15 millions d’Euros.

Dans le domaine sécuritaire, la France s’était engagée à échanger des renseignements et de s’investir dans la coopération militaire dans le cadre de l’éradication des groupes armés à l’Est de la RDC.

Les deux personnalités se sont retrouvées il y a quelques jours à Ndjamena au Tchad à l’occasion des funérailles du président Idriss Déby.

Boni Tsala
Digital Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici