Ecoutez cet article

“Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, nous a confié la mission de redynamiser le parti dans la province du Maniema”, a annoncé le docteur Jérôme Munyangi.

Face à la presse locale, il révèle que “j’ai plusieurs missions. Je suis aussi enseignant dans les universités. Et dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, nous avons amené le dispositif anti-covid que nous allons installé au niveau de l’aéroport”.

Retropédallage?

Face au tollé suscité par ses propos, Jérôme Munyangi est revenu sur ses affirmations.

“Je ne suis pas venu à Kindu pour redynamiser l’UDPS. Je n’ai pas reçu mandat pour ça. Je suis (à Kindu) sur invitation de l’Université du Moyen Lualaba et mon autorisation de sortie a été signée, en ma qualité de membre du cabinet du président de la République par le directeur de cabinet a.i du Chef de l’Etat”.

Contacté par TOP CONGO FM, il “reconnait que les militants de l’UDPS m’ont accueilli à l’aéroport et nous sommes allés jusqu’au siège fédéral du parti où nous avons échangé pendant quelques minutes sur l’Union Sacrée de la nation”.

À son tour, le secrétaire général de l’UDPS, contacté, s’est réservé à tout commentaire.

Émoi général et total

Présenté comme expert dans la lutte contre le Coronavirus et membre du Comité ayant mis en place Covid organics (un produit préventif et curatif contre le Coronavirus fabriqué à base d’Artemesia à Madagascar), Jérôme Munyangi est rentré en RDC au mois de juillet dernier, “sur invitation du Chef de l’Etat”, pour renforcer l’équipe de la riposte, mettant ainsi son exil de plusieurs années.

Invité du Magazine Le Débat sur TOP CONGO FM, le 23 juin 2020, Jérôme Munyangi affirmait être rentré “pour deux objectifs : proposer le protocole de l’Artemisia contre le Coronavirus et poursuivre les recherches pour éradiquer la maalaria, qui est aussi plus préoccupante en RDC”.

Seulement, son protocole, en phase des essais cliniques, n’était pas encore validé par les autorités sanitaires du pays et il était en quête des moyens financiers pour parachever ses recherches.

Contre toute attente, le scientifique, sur lequel se reposaient plusieurs espoirs, arbore désormais sa casquette de politicien à Kindu au Maniema (Photo). L’émoi est général et total.

Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici