Ecoutez cet article

Dans une déclaration faite devant la presse ce samedi 13 mars à Kinshasa, le président ad intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps en sigle), Jean Marc Kabund réaffirme la position du parti présidentiel d’aller aux élections en 2023 car selon lui, l’Udps voudrait avoir une majorité écrasante au parlement et conquérir toutes les provinces, donc gagner les élections au niveau des gouverneurs et assemblée provinciale.

Pour le président ai de l’UDPS, il n’est pas question d’être distrait ou de les distraire d’avantages qu’il y aura glissement ou quoi que ce soit. En tant que parti politique précise Jean Marc Kabund, ce débat est un non-lieu pour l’Udps.

« Nous nous sommes battus pour le respect de la constitution et nous continuons à nous battre pour cela » a dit Jean Marc Kabund. Et d’ajouter, ce n’est pas à l’udps de dire qu’il y aura glissement ou pas. Nous attendons en 2023 quand la CENI nous présentera un calendrier électoral et le parti cher à feu Dr Étienne Tshisekedi va se lancer dans la bataille électorale comme il en a l’habitude »

En outre le président ai de l’Udps demande aux combattants et combattantes ainsi qu’à tous ceux qui ont des ambitions de postuler de se présenter dès maintenant et annonce qu’il y aura des réformes électorales qui seront opérées au niveau de l’Assemblée nationale.

Ordinholas Mobala
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici