Ecoutez cet article

Toute personne qui sera interpellée par la police dans le cadre du couvre-feu instauré pour lutter contre la deuxième vague de la pandémie de Covid-19, va être placée en garde à vue et relaxée le jour suivant sans paiement d’une quelconque amende.

C’est le chef de la police de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, qui l’a fait savoir le jeudi 17 décembre 2020 devant la presse.

“Le port du masque est obligatoire. Si vous en avez pas, vous devez payer 5.000 francs congolais, vous aurez la quittance. Si vous ne respectez pas le couvre-feu, vous serez mis en garde à vue et le matin, on va vous libérer sans paiement, sans frais”, a-t-il dit.

Pour prévenir les bavures et tracasseries policières, il a expliqué que les dispositions y afférentes ont été prises notamment la conscientisation des forces de l’ordre qui vont être déployées sur terrain.

C’est ce vendredi que le couvre-feu entre en application à partir de 21 heures jusqu’à 5 heures en RDC. Cette décision fait partie des options levées par le chef de l’État pour stopper la deuxième vague de la Covid-19.

Merveil Molo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici