Ecoutez cet article

C’est après un constat de 68 jours sans Gouvernement et 164 jours sans Conseil des ministres, note-t-il, que le regroupement politique Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) a invité la population, ce lundi 5 avril dans un communiqué de presse, à se mobiliser en vue de la destitution du Premier Ministre Sama Lukonde.

La NOGEC estime qu’à l’heure actuelle, le trésor public priorise uniquement les dépenses exorbitantes de la Présidence de la République, des deux Premiers ministres en fonction et de quelques institutions privilégiées. Cette situation, argue-t-elle, qui paralyse complètement le pays, occasionne la flambée effrénée des prix des biens de première nécessité, au préjudice de la population.

“Le pays est pris en otage par un groupe de compatriotes, réunis autour de l’Union dite Sacrée, qui ne se soucient que de leurs intérêts égoïstes ainsi que ceux de leurs familles, au détriment de la grande masse paupérisée”, relève la NOGEC.

Le regroupement membre de l’opposition fait l’observation suivante : “La nouvelle majorité tant vantée, n’était qu’un leurre destiné à replonger le pays dans une profonde crise politique et sociale, car elle se révèle aujourd’hui incapable de doter le pays d’un Gouvernement légitime, 49 jours après la nomination du nouveau Premier ministre, censé être issu de la même majorité”.

Ainsi donc, la NOGEC de Me Constant Mutamba a appelé à la mobilisation générale de la population afin d’obtenir la démission du nouveau Premier Ministre car, estime-t-elle, ce dernier ne dispose pas de majorité parlementaire qui puisse permettre de former son Gouvernement.

Hervé Pedro
Politico

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici